vignette made in france
257 Visiteurs connectés

Spécialiste de l'édition en traduction et révision. Aucun projet ne peut être révisé ou traduit de façon insouciante ou mécanique. traduction, littéraire, ouvrage, documentation, anglais, correction
code FV-36-200601-704 sur high-tech.enligne-fr.com en France

high-tech.enligne-fr.com : cvs

La langue, le contenu et la présentation doivent être assez précis pour satisfaire le plus intelligent et le mieux documenté des lecteurs, assez clairs pour demeurer accessibles même aux novices et assez intéressants pour attirer et retenir l'attention de l'ensemble des lecteurs.

MME Vé... F...
...
ARGENTON SUR CREUSE
36200 Fr

Dans les secteurs d'activités suivants:
Traduction littéraire (romans, poésie, nouvelle), traduction théâtrale, traduction éditoriale [tous documents relevant de l’édition générale], traduction technique, traduction économique, traduction commerciale [effectuée pour le compte des services commerciaux]. traduction multimédia (traduction de matériaux combinant ou mélangeant plusieurs médias : image, son, texte, code), La traduction multimédia recouvre notamment la traduction de contenus de sites Web ou de cédéroms, traduction audiovisuelle (sous-titrage, surtitrage, doublage, voice over), localisation (adaptation de logiciels et de la documentation – aide en ligne, documentation utilisateurs, mode d'emploi, etc. – aux conditions linguistiques et culturelles locales).

Domaines de compétences:
Traduction, correction, édition

Directions concernées par les interventions:
Direction communication Direction artistique Direction Générale

Types d'interventions:
Acquisition de la traduction Préparation de la traduction ou Pré-traduction Traduction proprement dite (transfert) Post-traduction (contrôles, corrections) Mise en forme et livraison Plus précisément, ce même processus global d’exécution d’une prestation de traduction s’organise en douze étapes, selon la chronologie ci-après : Acquisition de la traduction [et du matériau à traduire] : recherche d’ouvrage, négociation avec le donneur d’ouvrage, accord sur la prestation à fournir. La traduction est acquise consécutivement à un accord entre l’offre du traducteur et la demande d’un donneur d’ouvrage. Réception, vérification et/ou mise en place du matériau à traduire. Analyse du matériau à traduire. Recherche et exploitation de l’information nécessaire à la compréhension totale du matériau et à l’élucidation des ambiguïtés (recherche documentaire, étude technique, étude du produit, formation ) Préparation de la matière première (mobilisation de la terminologie, de la phraséologie, de modèles de structuration et d’expression). Mise en place de la version pour traduction et de l’environnement requis. Transfert (étape centrale du processus de traduction). Relectures et révisions. Corrections et adaptations. Validation de la traduction. Mise en forme et mise en support (gravure, édition, etc.) Livraison.

Formations suivies:

Etudes:
Etudes secondaires au lycée Pasteur Le Blanc (36).
Baccaleauréat littéraire.
Deug Musicologie.
Maîtrise Lettres Classiques.


Présentation

Révision :
Facilité pour la langue et amour de celle-ci.
Excellentes compétences en grammaire, orthographe et composition.
Capacité de travailler en équipe.
Capacité de travailler de façon autonome et de prendre des décisions éclairées.
Excellente mémoire pour les détails.
Aptitude instinctive pour reconnaître les structures, créer des catégories et classer les idées.
Propension à remettre en question les hypothèses, les théories et les données.
Facilité pour repérer ce qui manque au contenu d'un texte, à un argument ou à une présentation. (Indiquer ce qui manque dans un document est aussi important que d'en relever les faiblesses.)
Finalement, le réviseur est une personne qui pense. Le réviseur doit se substituer à l'auteur, au lecteur et à l'éditeur et penser pour eux.

"Un mot mal choisi, un adjectif inutile, une phrase banale sont comme des cailloux sur lesquels vous butez en marchant dans un sentier."

Pierre Tisseyre (L'Art d'écrire

Une traduction doit être :

Vraie : le contenu de la traduction doit être conforme à la réalité et à ses interprétations dans les limites du domaine ou de la spécialité concerné(e). La traduction ne doit comporter AUCUNE erreur technique ou sémantique ou factuelle – y compris lorsque le matériau originel en comporte.
Signifiante : Il ne suffit pas de changer de code ; il faut que le contenu veuille dire quelque chose et continue à dire ce quelque chose après transfert. Or, les concepts et leurs traitements varient selon les cultures et, quand on change de culture, il arrive que des contenus ou des propriétés du message initial :
ne veulent plus rien dire – et doivent donc être supprimés ;
ne peuvent plus être perçus – parce qu’ils sont implicites dans le message initial et que cet implicite est perdu dans le changement de culture et de langue ;
doivent être accompagnés d’explications ;
changent de signification ou ont une signification aberrante ou parfois même scabreuse ou ‘offensante’.
Transparente : les utilisateurs de la traduction doivent avoir effectivement accès sans réserve aux contenus communiqués. Ceci peut contraindre le traducteur à adapter les contenus et l'expression au niveau de compétence technique des utilisateurs de la traduction. Comme tout autre support de communication, la traduction doit être lisible, cohérente, logique, et, si possible, bien écrite ou heureusement formulée.
Efficace ET ergonomique : la traduction doit remplir sa fonction de communication. Elle doit assurer toutes les fonctions prévues, rien que les fonctions prévues, et le produit-traduction doit être aisément utilisable aux fins auxquelles il est destiné ou que pourraient définir ses utilisateurs ou ses bénéficiaires.
Conforme aux usages linguistiques et culturels de la communauté destinataire.
Conforme à toute contrainte d’ordre réglementaire, normatif, matériel, et, bien entendu, fonctionnel applicables.
Compatible avec la défense des intérêts du client du traducteur ou de son commettant dont, sauf à faire jouer une clause de conscience, le traducteur est, selon les cas, le prestataire de service et/ou le mercenaire et/ou le conseiller et/ou le partenaire.
Dans l’intérêt du client, il va de soi que la traduction doit remplir les fonctions voulues (convaincre, aider, faire comprendre, permettre d’utiliser, informer, faire acheter, faire vendre, calmer, séduire, etc.) et n’en remplissant surtout aucune qui soit indésirable (provoquer l’irritation ou la colère de l’utilisateur qui ne comprend pas le mode d’emploi du produit, faire rire alors qu’il s’agit d’émouvoir…)

Pour que la traduction soit acceptable, acceptée, et efficace, traducteur doit donc adapter formes et contenus :

au système culturel à l'intérieur duquel ces formes et contenus seront reçus et interprétés,
au système de valeurs des destinataires,
aux systèmes d'argumentation, présentation, organisation des contenus selon les finalités recherchées,
aux conventions rhétoriques et stylistiques en vigueur dans la culture destinataire,
aux stéréotypies d'expression applicables (terminologie et phraséologie conformes

Divers

Formations animées:

Outils informatiques maîtrisés:
traitement de texte, tableurs, publisher, powerpoint, acrobat.


Langues:

Quelques références:
Imprimeur, éditeurs, presse people, guide gastronomique, revues techniques.

pdfCliquez ici pour récupérer ce CV au format PDF
(Anonyme)
Confiez GRATUITEMENT une mission à cet expert.

Confiez GRATUITEMENT une mission à cet expert.
(Remplissez le formulaire, nous nous chargeons de l'alerter)